lundi 29 décembre 2014

Un pont trop loin (Campagne T3)

Il s'agit de la dernière bataille de cet automne de l'an 1180 entre les Crabes et les Scorpions. Après une malheureuse tentative de pillage des Crabes sur les terres du Scorpion, les dirigeants du sombre Scorpion ont décidé de rendre la monnaie  de leur pièce à leurs rivaux. Ils envoyèrent donc leurs ombres attaquer et piller le village frontalier du Crabe.

La stratégie semblait plutôt simple mais, car oui il y a toujours un mais, la frontière entre les deux colonies est séparé par un cours d'eau infranchissable en dehors d'un pont et d'un gué. Hors s'attendant à une contre-offensive du Scorpion, l'armée de défense du Crabe avait pris position sur les berges de ce cours d'eau. C'est donc sans surprise que ceux-ci virent les ninjas du Scorpion tenter une traversée.
Les forces du Crabes s'étaient donc installer avec archers et colonnes de samouraïs derrière le pont attendant patiemment que leurs adverses tentent une traversée. Les ninjas, pas le moins découragé du monde, n'hésitèrent même pas un instant à passer le fameux pont. Une telle nonchalance des Scorpions couvre forcément une perfidie.
 Effectivement, la moitié des ninjas ont traversé par le gué la dangereuse rivière. Pensant que ceux-ci ne tenteraient pas une telle aventure, le commandant de l'armée du Crabe, n'avait mis qu'une seule unité de guerrier pour défendre ce passage.
Les ninjas attaquent donc la maigre défense crabe qui défend le gué et par leur surnombre et surtout par des tirs bien précis, les ninjas mettent les crabes à genoux bien que ceux-ci aient tout de même bien saigné les rangs adverses. le passage est libre mais peu de ninjas en profiteront.
Près du pont, les samouraïs du Crabe repoussent inexorablement les ombres du Scorpion jusqu'au rives opposées. Les archers sont alors envoyé secourir les guerriers défendant la berge mais trop tard. Ils ralentiront seulement leurs adversaires avant de mourir sous les kunais et shurikens des ninjas devenus maintenant trop peu pour peser sur l'arrière de l'adversaire.
Le final se fit donc sur les terres du Scorpion, le Jonin et ses gardes du corps affrontant le commandant Crabe et le reste de ses forces. Après plusieurs assauts ninjas, le Général Crabe reste aussi solide qu'un roc devant le pont avec 2 gardes à ses côtés. Devant tant de robustesse et en manque de combattants, le Jonin dû abandonner sa mission.

jeudi 20 novembre 2014

Démo de Vaires, les 15 et 16 févrirer 2014

Pour la 6° Convention de Vaires sur Marne, organisée par les Dragons de Vaires qu'on remercie chaleureusement pour leur accueil et leur organisation, nous avons présenté une démo sur notre règle Saga Samouraï. Afin de donner un attrait aux parties, nous avions prévu plusieurs scénarios de bataille, afin qu'au fil du week-end nous puissions raconter une histoire qui prenait en compte les résultats des parties jouées.
Au final, 6 des 8 scénarios prévus ont été joué, nous permettant ainsi de vous narrer l'épopée de ce week-end peu conventionnel !


Tout débute dans le village côtier de Mizuryoko, au 5ème jour du mois du Singe à l’heure du Chat. La brume matinale s’est installée au-dessus des cultures à l’entrée de la ville encore endormie. Endormie ? Pas tout à fait, les premiers rayons du soleil permettent de distinguer des silhouettes sur les bords de la page, une procession de samouraïs de la Grue entoure des porteurs de caisses. Mais que peuvent bien contenir ces caisses pour être autant protéger ?
Le Daïmyo Kakita de Mizuryoko a fait importer illégalement des armes à feu de l’étranger et afin d’éviter tout problème, le bateau transportant la cargaison à jeter l’ancre dans une crique très de la ville. Les caisses sont alors acheminées en  secret jusqu’au château du Daïmyo. Malheureusement, le clan de la Mante a eu vent de la manœuvre et à bien tenter d’aborder le bateau grâce à sa flotte de pirates, mais un leurre fut utilisé par le clan de la Grue et ils sont tombés dans le piège.
 
Mais la Mante a des ressources et ne va pas laisser une telle occasion pour mettre la main sur cet armement très convoité. C’est ainsi, alors de le soleil matinal apparait, plusieurs barques s’approchent du petit port de pêche de la ville. Les pirates de la Mante débarquent sur la plage et attaquent le convoi.
Les pirates tentent de bloquer la voie d'accès vers le château du Maître Kakita au convoi, cependant, celui-ci avait tout prévu et est venu à la rencontre de ses samouraïs avec la garnison pour s'assurer de la sécurité de son précieux chargement. Ainsi, les Yaris des ashigarus de la Grue forment rapidement un rempart de piques sur la plage.
Les archers de la Mante, resté près des embarcations tentent de soutenir l'assaut des vétérans des mers contre les hatamotos Grue qui protègent les armes. Mais ce ne sont pas des gardes pour rien et de la Grue qui plus est. Ils éliminent leurs adversaires aussi rapidement que le battement des ailes d'un papillon puis reprennent leur ascension vers la forteresse du clan.
Cherchant à mettre un terme rapidement à ce débarquement invraisemblable, le Daïmyo Kakita Konushi entre dans la mêlée et défi le Capitaine des pirates. Tsurushi Shunso attrape ses deux kamas et se jette sur son adversaire.
 Le combat s'éternise entre les deux commandants, les pirates se font décimer sur la plage. Alors qu'ils sonnent la retraite et fuient vers leurs embarcations, Tsurushi Shunso tient tête à l'ennemi et retient le plus possible les guerriers de la Grue. Grièvement blessé, il parvient à s'extirper du combat grâce aux archers Mante qui pilonnent la plage pour protéger leur capitaine.

Pensant enfin être débarrasser des gêneurs, le Daïmyo Kakita  avance à la tête du convoi en passant dans les rues du village sous les yeux ébahies des villageois réveillés par les combats sur la plage. Mais les guerriers Grue ignorent tout de ce qui se trame autour d'eux. Il s'avère que la Mante ne fut pas le seul clan au courant des machinations de Kakita Konushi. Le clan du Scorpion, son éternel rival voit d'un très bon œil l’acquisition de telles armes.
Le clan envoya donc des ninjas s'occuper de l'escorte et de ramener le précieux butin. C'est ainsi qu'au milieu du village, plusieurs ninjas firent tomber les masques et attaquèrent les hommes du Daïmyo. Échaudés par le précédant affrontement, les samouraïs furent à peine surpris de cette attaque et se mire rapidement en position défensive.
Le Jônin s'occupa personnellement du Shugenja adverse resté quelque peu en retrait, mais étonnament, grâce à quelques tours de passe passe... heu de magie je voulais dire, il parvient à esquivé les coups.
Malgré une bonne préparation et l'utilisation de tout leur arsenal, les ninjas ne parviennent pas à diminuer les défenses ennemies et repartent bredouilles. Tandis que le convoi atteint le château, le Daïmyo Kakita organise la chasse aux derniers ninjas encore dans la ville.
Les armes atteignent enfin leur destination et les ashigarus en sont rapidement équiper afin de s'entrainer avec. Est-ce la fin de l'histoire ? Non, assurément ! D'autres événements vont perturber la tranquillité de la ville de Mizuryoko.

Mizuryoko possède un temple Shintô et habituellement les moines ayant la charge du lieu sacré sont plutôt des lèves-tôt, après le premier office aux aurores, ils s'occupent des corvés de nettoyage avant l'arrivée des premiers pélerins. Mais bizarrement, aujourd'hui ils semblent faire la grasse-mat, pas très catholique tout ça... ou plutôt shintoïste tout ça !
Autre étrangeté, un groupe de Chasseurs de sorcière du clan du Crabe pénètre dans le lieu sacré à la vue et au sue des villageois qui commencent à converger vers les limites du temple. Les Chasseurs de sorcières entrent dans le temple et ne peuvent que constater les dégâts. Le sorcier mahoïste qu'ils poursuivaient depuis cinq jour a eu le temps d’exécuter son œuvre. Le sang des moines est répendu sur tout le parquet de bois laqué du temple, leurs têtes forment un monticule devant l'autel de la divinité local qui a été ravagé par les Onis invoqués par le sorcier. D’ailleurs lui aussi a succombé semble-t-il sous le poid d'une masse d'un des Onis, le craquement d'os entendu par les Chasseurs au moment d'entre-ouvrir les portes devait venir de lui.
Les Onis chargent les intrus qui fuient à toute jambe les lieux. C'est la panique dans le village, les Onis quittent le temple et s’apprêtent à s'en prendre aux villageois. Mais les Chasseurs de sorcière ne sont pas venus seuls, ils ont apporté dans leurs bagages quelques haltérophiles qui savent manier de la batte sculptée. Les guerriers du clan du Crabe sont réputés pour leur impressionnante corpulence et leur agilité à utiliser subtilement le tetsubo.
Avec la fureur des combats qui s'ensuivit, nous passerons les détails afin de préserver les yeux encore purs de certains d'entre-vous. Cependant quelques mignons gobelins esquissèrent malicieusement leurs adversaires pour s'en prendre aux villageois. Un enfant goûtu quelque peu déboussolé va servir d'apéritif pour les peaux vert-pâle (bah oui, même les gobelins japonnais ont la peau verte, mais un peu plus pâle que leurs cousins européens, comme les japonnais).
Ah! Bah non finalement ! Après avoir mitrailler à coup de flèches et de sorts assez puissants pour finir par attendrir le cuir aux testubos les gros Onis, les samouraïs du crabe sont bien décidé à faire aussi la fête aux gobelins. Faut pas qu'ils soient venu de loin pour rien non plus ! Les guerriers du Crabe ont repoussé la tentative d'invasion d'une force de l'Outremonde. Ils repartent aussi vite pour éviter toute séance diplomatique avec le Daïmyo du coin, ils ont en horreur les jeux de courbettes, ils préfèrent les jeux plus virils.

Plus tard dans la matinée, alors que les habitants commencent à peine à évaluer les dégâts, c'est l'ébullition dans l'auberge de la ville. Une princesse du clan du Phoenix, Isawa Akiko, promise à l'un des plus puissants Daïmyo du clan de la Grue, a fait étape pour la nuit dans la ville. Alors que son escorte s'enquière d'informations sur les activités bien matinale qui se sont produite dans la ville, la princesse s’apprête à quitter l'auberge lorsqu'elle se fait agresser par un ninja du clan du Scorpion.
Les dirigeants du clan voient d'un très mauvais œil, ce mariage qui sellerait l'alliance entre les deux clans de la Grue et du Phoenix et ferait par la même un deuxième adverse. Ainsi le but est simple, éliminer la promise pour annuler le futur accord.  
Le ninja se fait éliminer par la garde rapprochée de la princesse, mais ceux-ci ne peuvent quitter les lieux. Effectivement au dehors, les samouraïs du Phoenix en décousent avec d'autres ninjas. 
Shiba Rae, commandant Phoenix de l'escorte, s'interpose alors à l'entrée de l'auberge contre plusieurs ninjas et ordonne l'évacuation de la princesse. Celle-ci quitte rapidement les lieux sous bonne escorte.
Certains ninjas tentent de contourner la ligne de défense de leurs opposants et tombent dans le dos de la force Phoenix. Ils se retrouvent nez à nez avec les hatamotos adverses. Le combat est difficile et long mais malgré un dernier effort avec l'arrivée du Jônin, le meilleur des ninjas, les guerriers de l'ombre n'atteignent pas la princesse. Les yojimbos (protecteurs) du Phoenix ont fait leur travail même si certains d'entre-eux sont tombés honorablement.

La ville reprend enfin un aspect paisible et calme en fin de mâtiné. Les paysans s'occupent de leurs cultures, les marchands itinérants et les voyageurs se sont de nouveaux appropriées la route principale.
Les villageois sont occupés à déblayer les alentours de leurs maisons et débutent les réparations. Le soleil atteint le zénith sans autre catastrophe sur la ville. Est-ce le retour à une vie paisible ? Doit-on rappeler que le Daïmyo de la ville a tout de même enfreint plusieurs décret impériaux et qu'il a attiré les convoitises de clans rivaux.

C'est au moment de la pause déjeuné que Tsuruchi Shinso décide d'attaque le village. Refusant de revenir sans le moindre butin entre les bras, à défaut de pouvoir obtenir les armes à poudre, les pirates se contenteront des richesses de la ville.

Prenant cette fois-ci au dépourvu les forces de Kakita Kunoshi, les pirates entrent assez rapidement dans les maisons défendus par les pauvres villageois. Déjà, un tiers de la ville est à feu et à sang quand les samouraïs de la Grue interviennent enfin.
Grâce à leurs nouvelles armes, les teppos, les ashigarus repoussent les pirates et protègent ainsi les cultures et les maisons des paysans. Ils soutiennent aussi l'assaut des samouraïs.
Ceux-ci arrivent dans le dos des archers de la Mante qui étaient rester en arrière pour protéger la retraite des pirates. Mais celle-ci est maintenant coupée après que les archers soient mis en pièce par les défenseurs.
La dernière sortie possible est alors le port, dans lequel mouille les bateaux des pêcheurs. Cependant, une fois de plus Kakita Konushi a tout prévu, ses troupes d'élites gardent l'entrée soutenu par son Shugenja.
Mais Tsurushi Shinso n'est pas homme a se laisser facilement impressionner. Il attaque de front les hatamotos de la Grue avec quelques uns de ces pirates et vengent leur compagnons tomber précédemment sur la plage. Alors que les pirates abordent les quais du port. Tsurushi Shinso est rattrapé par les samouraïs de la Grue et tombe transpercé par les yaris ennemis.
 Dans un dernier souffle, il aperçoit ses compagnons atteindre les embarcations  avec le butin.
 D'autres pirates, un brin téméraire ont tenté de tenir eux aussi tête aux défenseurs. Mais devant le nombre et des troupes mieux équipées au combat, les combattants de la Mante courent le plus vite possible avec leur rapine sous les bras poursuivit par les Grues.
 Certains d'entre-eux atteignent tout de même le port et embarquent précipitamment dans les bateaux des pêcheurs de la ville.

Pour finir, grâce à la nouvelle alliance entre les clans de la Grue et du Phoenix, ces derniers donnèrent un coup de main a leur nouveaux amis en arrêtant les Mante dans une autre partie de la ville.
L'objectif pour les deux factions étant de capturé le Daïmyo adverse afin de faire fuir leurs adversaires, les combats se concertèrent autour des commandant et la prise de points stratégiques pris une grande importance.
 Le soleil commença a nappé l'horizon de rouge lorsque l'ultime bataille se joua. Shiba Rae fit face au second du capitaine des pirates. Alors que Yoritomo Toharu tenta d'embrocher le samouraï Phoenix, celui-ci esquiva de justesse le coup et poursuivit par un mouvement de contre attaque en agrippant la hampe de son adversaire. Il attira le malheureux pirate à lui et d'un geste ample mais précis, il sépara la tête du pirate de son corps. Les Mantes refluèrent rapidement.

Le coup final du donné et la journée se referma sur des feux de joie qui alimentèrent toute la nuit les festivités qui célébrèrent l'alliance entre les Grues et les Phoenix.


Fin de l'histoire. Nous remercions tous les participants qui ont testés le jeu en espérant qu'ils ont passé un bon moment. Leurs faits d'armes sont maintenant inscrits dans l'histoire de la ville de Mizuryoko. Nous remercions encore une fois les membres des Dragons de Vaires qui nous ont accueilli et notamment son président Frantz Badré l'organisateur en chef de cet événement. Merci aussi à vous chers lecteurs qui avez pris le temps de lire cette histoire.
 




mardi 18 novembre 2014

Qui s’y frotte s'y pille et se fait piquer ! (Campagne T3)



N’ayant pu récolter que très peu de ressources jusque-là pour améliorer leur armée, le clan du Crabe a décidé de prendre des mesures radicales et de piller le territoire le plus proche d’eux. Du coup, ce sont les terres du Scorpion qui vont pâtir des ravages de leur voisin.

 
Le village agricole de Tokuwa va faire les frais de l’attaque des Crabes. Ceux-ci entourent rapidement les maisons et se lance à l’assaut en démolissant les portes à coup de masse. Mais les villageois résistent comme ils peuvent et repoussent même quelques guerriers du crabe.

 
Cependant leurs puissants armements mettent à mal les maigres défenses paysannes, mais c’est à ce moment-là que des ninjas du clan du scorpion interviennent. Envoyés en temps qu’avant-garde, ceux-ci surgissent des bois de bambous et attaquent les pillards avec leurs shurikens et autres armes de jet.

Ne pouvant plus piller tranquillement, c’est un comble quand même, quelques samouraïs du crabe se jettent sur leurs assaillants tandis que leurs camarades s’occupe du pillage puis tentent de fuir avec leur butin sous le bras.


Vif comme l’éclair le Jonin (Maître Ninja) scorpion élimine avec quelques soutiens la ligne de défense du Crabe et les ninjas finissent par rattraper les pilleurs au centre du village.

 

Pendant ce temps, les hatamotos et le Daïmyo du Crabe s’occupaient de visiter la maison du samouraï du village.


Pensant pouvoir quitter le village en se faufilant derrière les clôtures, ils se font surprendre à la sortie du village par un autre groupe de ninjas caché dans des bosquets.



Afin d’envoyer un message fort à leur adversaire, après avoir vaincu le Daïmyo adverse, ils renvoient celui-ci au chef du clan du Crabe avec un assortiment de têtes de ses guerriers.