jeudi 17 avril 2014

Quand le Phoenix cherche des poux au Lion (Campagne T2)

Au début de cet été 1180, la stratégie du Phoenix fut de diminuer des forces du Lion en tentant des pillages dans les villages du clan rival. C'est ainsi qu'à la frontière des colonies du Lion, un beau matin, l'armée du Phoenix se retrouva face à une force armée du Lion défendant son village contre ses vulgaires pillards.
Quelque peu surpris par une telle opposition, le daïmyo du Phoenix regroupa ses forces pour affronter l'adversaire, assez nombreux. Comme à son habitude, le Daïmyo du Lion avant fait appel à de la levée en masse pour défendre les chaumières des paysans, 3 unités d'ashigarus avaient été formée dont l'une utilisant les teppos (armes normalement interdites par décret impérial) qui s'était installer dans la maison du samouraï, une hérésie totale pour un samouraï ! Mais comme dit le Daïmyo du Lion, faut ce qu'il faut pour gagner une guerre !
 Le Daîmyo du Phoenix décide de s'occuper en priorité des ashigarus et envoie une de ses unités de hatamotos au centre du village s'occuper des archers, tandis que sur son flanc gauche, les samouraïs chargent les ashigarus avec leur lance.
 Le résultat n'est pas prometteur, ses unités sont repoussées cependant de grands trous dans la ligne adverse a du mal à être combler par les soldats du Lion.
 Le Daïmyo du Phoenix profite des espaces pour se frayer un chemin jusqu'à son homologue du Lion grâce au sacrifice de ses hatamotos. Il leur rend honneur en battant en combat singulier le Daïmyo du Lion, sous le regard médusé des quelques ashigarus encore en vie.
Profitant de la plus grande confusion au sein de l'armée Lion, maintenant sans commandant, les survivants de l'armée du Phoenix pillent les maisons de son adversaire malgré les efforts désespérés des défenseurs qui n'y croient plus.

Le Phoenix réussit son pillage de justesse en empochant 3 Kokus supplémentaire pour le tour. Le Lion n'ayant pu empêcher le pillage diminue dans l'estine de sa population et perd 1 point d'Honneur.

De la diplomatie musclée

C'est sur le pont enjambant une frontière naturelle des territoires des clans de la Grue et du Crabe que devait se tenir un accord de paix entre les deux afin de mettre fin définitivement à la guerre les opposants à propos de la famille Yasuki. Les deux parties avaient envoyé des représentant distingué pour conclure cet accord : Daidoji Uji pour la Grue et Hiruma Todori pour le Crabe.
 Mais les tensions n'étaient pas encore retombées et la rancoeur toujours présente. Ne pouvant dire si du Crabe ou de la Grue mis le feu aux poudres, toujours est-il que le jour de paix se transforma rapidement en jour de guerre. Le Daïmyo de la Grue, bien entouré déploya rapidement ses troupes le long de la rive.
 Prévoyant un éventuel échec diplomatique, le Daïmyo du Crabe avait embusqué des archers dans le bosquet près de la rivière. Une première volée de flèche pour intimider l'adversaire eu pour réponse une volée de plomb. Les Grues avaient secrètement recruté une unité d'ashigarus teppos (arquebuse).
 tandis que Hiruma Todori tenta de contourner à ses gardes la défense adverse en passant à gué la rivière, Daidoji Uji envoya ses alliées d'un clan mineur traverser le pont en avant-garde.
Les samouraïs du clan mineur tombèrent sur les Chasseurs de sorcières, ses shugenjas (sorciers) qui harcelaient de leur magie l'ennemi. Etant mal défendu, ceux-ci succombèrent rapidement à la lame aiguisée des samouraïs.
 Le survivant doit sa vie à l'intervention, quoique tardive, les samouraïs du crabe qui écrasèrent l'ennemi de leurs Tetsubos (des masses).
 Après avoir traverser à gué, Todori et ses gardes se ruèrent sur les ashigarus teppos qui les ciblaient depuis le début de la bataille. Malgré la puissance du crabe, les ashigarus, plus nombreux, plièrent mais ne rompirent.
 C'est le moment où Daidoji Uji intervint. Il traversa le pont de la paix, suivit de ses samouraïs. Seul la shugenja resta bien à l'arrière sur l'autre rive à les encourager.
 A peine le pont franchit, ils furent attendu par les samouraïs du crabe et un long combat débuta. Plus nombreux et plus frais, les guerriers de la Grue prirent position sur la rive opposée et élimina la menace.
Hiruma Todori eut beaucoup plus de difficulté à tenir sa position lorsque les meilleurs bretteurs des écoles de la Grue intervinrent. Ils éliminèrent méthodiquement la garde de Todori avant de s'en prendre à la tête des forces du crabe. Celui-ci dû rendre les armes et avouer son échec. Les Grues furent alors les maîtres des deux rives.

dimanche 6 avril 2014

Des Bleus et des Rouges (Campagne T1)

La première offensive du clan du crabe avait pour cible le pacifique clan du phœnix. Après un instant de surprise, l'armée phœnix se mit en marche afin d'affronter son adversaire dont le but semblait être la prise d'un de leur lieu sacré.
Les crabes s'approchèrent bien en ligne, leur flanc droit en pointe, les bersekers étant pressés d'en découdre. Les phoenix harcelant le flanc gauche crabe par des tirs enflammés. Les premiers samouraïs crabes tombent, le poil roussi.
L'armée crabe décide d'attaquer au centre. Les samouraïs accompagnés du Daimyo s'ébranlèrent vers les initiés du feu. Les flammes furent vite éteintes à grands coups de testudos bien lourds. l'initié survivant s'en tirant de justesse, en faisant preuve d'une grande vivacité dans la fuite!!!
La contre attaque phoenix ne se fit pas attendre, précédée de quelques tirs. Les samouraïs et le daimyo se cassèrent le nez sur le crabe et refluèrent la aussi devant les grands moulinets de testudo, laissant quelques cranes fracassés par terre.
Le daimyo crabe voulant poursuivre l'avantage se rua sur son alter égo pour lui faire tâter de son bâton, un samouraïs se jeta au devant afin de sauver son seigneur. Il n'aura plus l'occasion de montrer son courage.
Les phoenix, étant dans le genre têtu, chargèrent la brute épaisse qui leur faisait face, gardes et daimyo toutes bouches hurlantes!!! A nouveau, ce beau mouvement fini dans une non moins superbe fuite. Les tirs des archers rebondissants sur les armures crabes. Deux unités de samouraïs s' entre-tuèrent jusqu'au dernier.
A ce stade, les crabes étaient maîtres du terrain (et menaient largement aux points).
Il y eu alors un tournant dans la bataille. Les crabes décidant d'attaquer à droite et d'abandonner le lieu sacré. Erreur stratégique sûrement occasionnée à un sentiment de victoire imminente. Malheureusement, Bersekers et gardes chargèrent les samouraïs phoenix et ... se brûlèrent les ailes!!! Les deux daimyos croisant encore le fer sans résultat...
Gros tournant dans l'affrontement car les crabes passèrent à la casserole. Les ashigarus criblèrent de flèches les bersekers qui agonisèrent dans un dernier souffle. l'attaque suicide du dernier survivant initié du feu décima l'unité de garde crabe. Et le daimyo crabe se retrouva isolé, ses samouraïs étant tombés à leur tour. ça sent le craby grillé... Plusieurs passes d'armes eurent lieu ensuite...sans résultats marquants.
Le daimyo phoenix réussit enfin à éliminer le shugenja crabe. La fin de la bataille fut sous la forme d'une avancée de l'armée phoenix faute d'adversaires. Les archers harcelant les derniers crabes qui tenaient leur position.
Malgré des pertes énormes, les crabes remportent la victoire. 43 points contre 38.