dimanche 1 avril 2018

La Grue et le Lion se cherchent sur la nouvelle édition

Avec la venue de Fred Machu, c'était l'occasion de faire tester par un joueur extérieur au club notre nouvelle version de Saga Samourai. Du coup, nous lui avons proposé de se faire les armes avec une armée du clan du Lion qui avantageait les grosses unités et les bonus que pouvait apporter le Daïmyo. En face de lui, David, expert ès clan de la Grue qui, cette fois-ci, exploitera son habilité à enquiquiner l'adversaire en contrôlant les troupes ennemies par l'intermédiaire de la Fatigue ou de vilaines capacités Saga.
 
 Pour l'installation de la table de jeu, le déploiement et les objectifs du scénario, l'ensemble a été tiré dans un système générique créant une diversité de possibilité de scénario. Pour cette partie, nous sommes visiblement sur les terres des Grues puisque c'est David qui a pu mettre en place le terrain. Ensuite, le Daïmyo Fred a décidé de déployer ses troupes du Lion sur l'un des petits bords de table. Le Daïmyo David agit en conséquence et souhaite laisser le minimum d'espace à son adversaire en déployant ses guerriers au plus proche de son adversaire. Effectivement les soldats du clan du Lion n'ont pas le droit d'engager les hostilité au corps à corps dès le premier tour selon d’obscures accords arrachés par les politiciens de la Grue à la Cour Impériale.
 Mis devant le fait, l'état major du Daïmyo du Lion opte pour une manœuvre stratégique consistant à contourner le bois pour venir sur le flanc gauche de la Grue et étirer son front afin de facilité l'assaut. La manœuvre, rendu facile par les facultés de commandement des Seigneurs de Guerre du Lion sans rival dans tout l'Empire et par sa cavalerie, s'effectue très rapidement.
 Mais pendant ce temps, le Daïmyo de la Grue n'attends pas impatiemment que son adversaire joue cartes du table pour prendre l'initiative. Il attire dans le bec de son armée les ashigarus en face de sa ligne, cependant ceux-ci s'en sorte sans trop de dégâts. Cela met à mal la stratégie du Daïmyo David qui voit ses meilleurs guerriers, les hatamotos, à porté de charge de son adversaire. Le Daïmyo Fred saute sur l'occasion et lance ses samouraïs. Le choc est violent et même s'il perd de nombreux hommes, l'unité de la Grue se fait vaporiser.
 De l'autre côté du champ de bataille, les deux factions déploient leur nouvelle aile. Dans une stratégie toujours très défensive, le Daïmyo David met ses ashigarus en première ligne, soutenu par des samouraïs. Il espère notamment que sa Shugenja (sorcière) continue à manipuler habilement les forces de la nature pour affaiblir l'adversaire. Pendant ce temps, il tente toujours d'attirer à lui les ashigarus équipés d'arcs pour les exterminer mais le Daïmyo Fred veille au grain (de riz) et ses derniers ne bougent pas d'un pouce.
Finalement, la seconde partie de la bataille se déroule principalement sur la nouvelle aile hâtivement formée. La cavalerie et les samouraïs du Lion charge la ligne d'ashigarus, les repoussent avant d'entamer une percée. Les paysans s'enfuit face à la détermination de leurs adversaires.
Mais la seconde ligne Grue avec ses samouraïs hérissant leurs Yari vont casser l'envolée du Lion, entamant sérieusement les samouraïs et tenant à distance la cavalerie avec l'aide du Shugenja.
Devant la pugnacité des troupes du Daïmyo David,  le Daïmyo Fred, commandant du Lion reconnait la valeur de ses adversaires et propose une trêve pour discuter du conflit qui les oppose autour d'un bon saké.
La partie se termine sur une égalité parfaite. Merci à Fred d'être venue tester la nouvelle version et à David pour avoir été son adversaire d'un jour.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire