lundi 18 avril 2016

Attaque massive de l'Outremonde

A la suite des conventions de Bourges et de Châlon en Champagne ou Xavier a proposé des démos sur Saga Samouraï, nous nous sommes rendu-compte qu'il semblait y avoir un net déséquilibre puisque le clan de la Grue s'est fait laminée 3 parties sur 4 contre leur unique adversaire qu'était l'Outremonde. Du coup, afin d'en savoir plus nous avons refait une partie entre les deux belligérants pour comprendre d'où venait le problème.

Mais pour ça, il est toujours bon de raconter une histoire pour détendre l'atmosphère !
Cela fait des mois depuis la dernière bataille contre une force d'Oni. Les colons rokuganais ont réparés les dégâts et sont déjà retourner dans les champs pour la plantation des pousses de riz. Daidoji Tamekata, le gouverneur des colonies, rassure régulièrement la Cour Impériale en l'informant que tout ce passe bien sur les terres qu'il protège.
Malheureusement pour lui, il allait rapidement déchanter. Au cours d'une patrouille aux frontières des colonies et de la lande encore inexplorée de l'Outremonde, plusieurs samouraïs du clan de la Grue périr dans une escarmouche avec des bakemonos. Daidoji Masafuni, en charge des forces coloniales aux frontières, mène alors une enquête quand il tombe nez à nez avec un nouveau groupe de démons qui tentent une incursion dans les colonies. Après avoir défait en combat singulier l'Oni qui menait cette bande, Masafuni et son escorte mirent en fuite le reste de la bande. Cependant il apprit que d'autres incursions eurent lieu simultanément. Voir le résumé des batailles des conventions à partir de cette page du forum : Conventions de Bourges et de Châlons

 Daidoji Masafuni et ses guerriers se font stopper par une force ennemie alors qu'ils tentent de rallier les autres troupes encore aux frontières. Il semble pourtant évident maintenant que cela ressemble plutôt à une invasion massive de l'Outremonde. Alors que les Grues prennent position au bod du champ de bataille, l'Akuma a placé ses unités de Hordes en première ligne pour faire plier l'adversaire sous le nombre.
 Masafuni tente de contenir le flanc droit des démons en lançant une attaque contre des gobelins quelques peu pris de court puisqu'ils n'ont même pas eu le temps de lancer un quelconque objet à la face de leurs adversaires. Mais c'est un succès pour les grues car les ashigarus entament bien les forces goblinoïdes.
 Cependant cela se corse rapidement lorsque des Onis déboulent dans la ligne d'ashigarus. Ceux-ci tiennent autant que possible, bien 3 tours de jeu avant de plier, pas sous le nombre mais sous le poids des Onis.
 Pendant ce temps, les samouraïs de la Grue attendent patiemment comment les choses évolues. S'apercevant que devant lui, l'Akuma a envoyé une horde de guerriers squelettes,  Daidoji Masafuni ordonne à ses samouraïs de lancer un assaut. Il espère que ses guerriers font faire voler en éclat ce tas d'os. Mais ses plans sont rapidement compromis, les squelettes avancent inexorablement, encaissant les coups et éliminant les vivants sur leur passage. Profitant de cette percée, une seconde bande de facécieux gobelins sont allés piller la maison de samouraï qui se trouve juste à côté. Ils devaient sûrement chercher les dessous sexy de madame samouraï, mais cela ne nous regarde pas !
 Devant une première déconvenue et sous la pression de l'adversaire, le daïmyo de la Grue lance ses hatamotos à l'assaut des squelettes mais le résultat est tout aussi désastreux. Arrivés au deux tiers du temps imparti, les forces de l'Outremonde déborde le flanc gauche et ont percé le centre. Pour Daidoji Masafuni, il ne lui reste plus que sa réserve de 2 unités de samouraïs sur son flanc gauche, qui n'ont trouver d'adversaires.
 Mais les renforts se font attendre, la shugenja de l'air, Masafuni et le dernier hatamoto tentent désespérément de tenir. Après la mort du dernier garde, la shugenja réussi une magnifique prière aux kamis des vents qui bannissent les 3 Onis hors des terres vierges de toute souillure. Allez, oust les méchants pas beaux ! Qu'elle aurait dit. Mais les guerriers squelettes sont quasiment sur elle.
 C'est alors qu'arrive la cavalerie ! Enfin presque, ils sont bleus aussi mais ce sont des samouraïs... à pied. Ils expulsent les gobelins et après un jugement rapide, ils les envoient rejoindre leur camarades ad padres pour racolage, et nous ne saurons jamais où disparurent les sous vêtements sexy. Après ce jugement expéditif, ils firent de même pour les guerriers squelettes les condamnant pour exhibitionnisme de leurs parties squelettiques.
Mais alors qu'ils nettoyaient la place, quelques Onis leurs sont tombés sur le coin de la figure et ils eurent très mal, oui c'est lourd un oni qui te tombe dessus ! Les samouraïs ont été obligés de reculer, libérant le passage aux brutes épaisses qui allèrent décortiquer le pauvre Masafuni, scellant le destin du commandant des forces frontalières.

Verdict : Malgré tous les efforts du joueur Grue pour bloquer le déplacement des hordes, c'est un véritable rouleau compresseur qui a amener à la victoire l'Outremonde. Le fait que les guerriers squelettes ne subissent pas la moindre fatigue fait qu'ils sont inarrêtables quelque soit la méthode utilisé que ce soit par le biais de capacité ou le corps à corps, impossible d'exploiter la fatigue sur eux alors qu'ils peuvent le faire sur l'ennemi. La différence est malheureusement énorme. Une unité de levée qui élimine 8 guerriers en perdant seulement 2 figurines puis 8 gardes en survivant avec 2 figurines à la fin, on peut effectivement dire qu'il y a un problème. Même avec de mauvais jets de dés de l'adversaire, le résultat reste choquant : 1 pt de levé décime 1 pt de guerriers et 2 points de gardes. On comprend mieux le résultat lors des deux conventions. En plus la stratégie mis en place par le joueur de l'outremonde est simple mais puissante. Les levées devant, les gros derrières. Avec les levées, le joueur arrive a endommagé les 2/3 des forces adverses et les gros restés en réserve n'ont plus qu'à s'occuper des restes adverses quand les levés n'ont plus la force nécessaire pour le faire. C'est imparable. On a voulut que la faction puissent utilisées plusieurs unités de levées pour jouer la masse, cependant il s'avère que le plateau de la faction rend les levées beaucoup trop puissantes. Nous devons revoir certaines capacités à la baisse pour un rééquilibrage par rapport aux autres factions, autrement nous risquons de dégouter les joueurs.

Suite à cette bataille, nous avons testé une règle alternative pour les levées squelettes et le résultat a été beaucoup plus équilibré. Mais ceci est pour une autre histoire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire