jeudi 3 mars 2016

Touches pas à mon bois !

A l'occasion d'un cours séjour chez Laurent, nous avons fait une partie sur Saga Samouraï avec des factions que nous n'avons pas l'habitude de jouer. Pour le coup, j'ai pris le clan du Lion quant à Laurent, il choisit le clan de la Mante. Pour cette bataille, nous avons testé l'un des scénarios proposés sur Saga Le Croissant et la Croix : Attaque à l'aube. Il propose une bataille où en début de partie les unités ne sont pas visibles.

Bon, je vais quand même vous faire une petite intro histoire de ne pas vous envoyer le résumé de but en blanc.
Le clan du Lion dispose de peu de ressource pour nourrir entièrement son peuple, alors quand des éclaireurs firent à la frontière avec le clan de la Mante que certains d'entre-eux prélèvent du bois dans la forêt frontalière, le Daïmyo Matsu Kenji envoie Matsu Yoshito à la tête d'une force d'intervention pour bouter les bûcherons hors de leur pré-carré. Vous imaginez bien que la Mante ne va pas religieusement se laisser faire !

Pensant pouvoir surprendre les Mantes à l'eau...be, l'armée du Lion arrive discrètement près des bois, mais les éclaireurs adverses les avaient repéré la vieille et prévenu à temps le clan Tsurichi. C'est ainsi que deux armées jouent à cache cache dans les bois tant que le loup n'y est pas !
Les premiers à se dévoiler sont les archers du clan Tsuruchi accompagné du Shugenja du clan Moshi Moshi (Allo!). Les Mantes sont déjà dans les bois, c'est parfait pour le clan du Lion, Matsu Yoshito utilisera les photos pour prouver devant la cour impériale les méfaits des pirates de la Mante.
 A moins qu'il ne préfère en découdre directement avec la lame d'un katana à la main, comme tout samouraï respectable du clan du Lion. Avec le soutien du shugenja du clan Kitsu, les féroces guerriers du Lion prennent d'assaut l'un des bois pour faire du petit bois des voleurs de bois !
L'honneur en revient aux Quêteurs de Mort qui attaquent les premiers les éclaireurs de la Mante. Malheureusement pour moi mais heureusement pour eux, ils finalisent un peu trop rapidement leur quête en trouvant la mort face à des Mantes plein de surprises.
 Malgré un premier échec, le coeur des Lions ne faiblit pas et Matsu Yoshito lance ses samouraïs, deux fois plus nombreux, de nouveau dans le bois. Ils parviennent à esquiver les pièges des Mantes et les repoussent en lisière du bois.
Au centre, alors qu'une unité de Hatamotos de la Mante utilise la maison paysanne comme point défensif, Tsuruchi, le fondateur du clan de la Mante et Daïmyo de sa famille se montre enfin sur le champ de bataille. Alors que la cavalerie Matsu espérait passer entre les lignes ennemies pour les prendre à revers, ils sont littéralement criblés de flèches. Bien qu'ayant perdu les 3/4 de leur effectifs, les survivants, tel un lion gravement blessé près à défendre chèrement sa vie, sautent sur les archers Mantes pour les dévorés. Voyant ceci, Tsuruchi aurait dit "Les fous ! Les vents des Kamis portent nos flèches, ils ne peuvent offrir à l'un et donner à l'autre ! Ce n'est pas en devenant Kamikaze que cela changera la route kharmique." Et effectivement, la cavalerie fut décimée lors de cet attaque.
 Le bois est sur le point d'être enfin nettoyer par les Lions mais il a fallut que Matsu Yoshito intervienne lui-même pour couper les pattes des derniers nuisibles.
 Près du second bois, de l'autre côté du champ de bataille, des samouraïs et des ashigarus du clan du Lion se sont tapi dans l'ombre pour réussir à s'insinuer entre les lignes des archers Tsuruchi. Mais la shugenja Moshi les perça à jour en sortant des bois et les voilà pris sous le feu des archers.
 Tel une nouvelle attaque Kamikaze, oui effectivement j'ai eu l'impression de jouer une armée entièrement composée de Quêteurs de Mort pour cette partie! Les samouraïs Matsu chargent les ashigarus de la Mantes, les repoussant au loin, ce qui libéra le passage pour une attaque sur Tsuruchi, le Daïmyo de la Mante.
Le bras de Tsuruchi ne faiblit pas lorsqu'il ciblant ses assaillants avec le fameux daïkyu de la Guèpe. Il mis à terre deux de ses adversaires avant que la lame de ceux-ci n'aient pu être à portée pour trancher la chair. Puis un troisième s'effondra en se tenant le ventre à l'endroit même où la lame du Daïmyo avait fait un trou dans son corps. Le dernier samouraï, tel un lionceau, préféra fuir devant la technique de la Mante. Il fut sommairement abattu dans le dos par une flèche ennemie, mourant comme un lâche, déshonorant ainsi sa famille.
 Ayant perdu la plupart de ses samouraïs et ne contrôlant plus ses ashigarus qui ont du se réfugier au loin dans les fourrées, Matsu Yoshita préféra épargner ses derniers guerriers et se retira du champ de bataille. Il aurait pu éviter une sévère défaite s'il avait pris mes photos comme preuves, mais non monsieur le Lion n'a que l'honneur en tête ! Tête de cochon et non de Lion !

Bilan de la bataille. Tsuruchi est très puissant au tir, il faut bien une unité de guerrier ou de garde. D'ailleurs, Laurent n'a aligner que des archers grâce à Tsuruchi. Du coup, les Mantes ont été plutôt très statiques mais leur puissance de feu est très correcte. Il a fallut que 4 unités (dont Tsuruchi) tirent sur la cavalerie pour éliminer 6 figurines. Cela montre que ce l'est pas violant non plus. Autrement Laurent a aussi bien exploité le terrain ce qui lui a permis d'utiliser judicieusement les capacités du plateau utilisant le terrain justement. De mon côté, outre que je n'avait pas trop le fois de faire des attaques suicides puisque sans armes de tir pour répliquer, ma grosse erreur fut de ne pas constituer des petites unités. Car d'une part la perte d'unités augmentait la puissance des capacités de mon plateau, d'autre part cela multipliaient les cibles, et les Mantes n'auraient pu tirer sur tout le monde. Finalement la victoire de la Mante en est logique.
Pour le scénario, le fait d'avoir des unités cachés change des habituelles attaques classique et cela modifie aussi pas mal la génération des dés Saga et leur utilisation. Tant que les unités sont cachés, elles ne génèrent pas de dés Saga, or comme on peut les dévoilés au début de la phase d'action, on se retrouve sans dé pour les activer du coup. Cela pose un dilemme intéressant et oblige à avoir une bonne stratégie pour savoir quand il faut ou non dévoiler ses unités.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire