jeudi 19 novembre 2015

7° Chevauchée des Dragons de Vaires (2015) - 2° Partie



Suite de l'histoire de notre mini Campagne entamée à la Convention de Vaires. Changement de jour et changement d’humeur, Laurent s’est mis aux commandes et il est dans un bon jour ; et ça va être la fête !!!

Scénario 3

Le champion d’Emeraude entre enfin en scène. Après plusieurs mois de recherche, il a découvert où se trouvait la légendaire Kusanagi, la lame qui te transforme un Oni en steak tartare. Caché dans la tombe d’un ancien samouraï au milieu d’une forêt de bambou, Le champion s’empresse d’aller la chercher pour le combat final.
 
 Mais quand il atteint l’orée de la clairière, oh surprise, un malfaisant Seigneur Oni garde la tombe avec quelques amis de grandes tailles. Ceux-ci sont très sensibles lorsque des étrangers foulent leurs terres et vont s'empresser de le faire comprendre aux intrus !


Heureusement que le Champion n’est pas venu seul. Une escorte de samouraïs de la Grue et les 7 rônins le suivaient… et quelques ashigarus avec des Teppos, mais chut il faut que cela reste secret autrement le champion est grillé auprès de l’Impératrice, vu que les armes à feu sont prohibés dans l’Empire. 

Les samouraïs lancent l’assaut sur les Onis alors qu’on entend les détonations des Teppos à la lisière du bois. Les gardiens démons sont finalement rapidement défaits, il faut dire que le Champion d’Emeraude ne rechigne pas à la tâche. Devant le massacre de ses sous-fifres, le Seigneur Oni qui se nomme lui-même Oni Warau ou le démon souriant, hum on se demande pourquoi d’ailleurs, intervient dans les combats et repousse une unité de samouraïs.
Pris de frénésie (ou peut-être parce qu’il n’aime pas les personnes qui s’habille avec la couleur verte), il fonce sur le Champion d’emeraude. Celui-ci exécute admirablement une double feinte, les lames de l’Oni passant très proche de la tête et de son torse, et réplique dans le même élan par une contre attaque rapide en plantant son katana dans le crâne du démon entre ses deux yeux. L’Oni Warau s’effondre, inerte, de tout son long, avec un éternel sourire sur son visage.
Sans chef pour les diriger, les Onis ne savent plus trop quoi faire et se jettent sur l’ennemi. L’un d’eux est abattu tel un peloton d’exécution par les ashigarus, les autres ainsi que le shujenga finissent empalé sur les yaris des samouraïs.
Le Champion d’Emeraude s’empare finalement de la lame légendaire, et lorsqu’il la prend en main après l’avoir extrait du chiffon de soie qui la protégeait, il disparait dans un tourbillon de vents magiques.

Comme dit au début de ce message, l'affaire a été vite expédiée, en trois tours l'histoire était plié grâce à un super Laurent qui vient de nous écrire une belle page pour le compte du Champion d'Emeraude. Le final dans le prochain poste. Vous y verrez les conséquences des précédents scénarios.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire