mercredi 14 janvier 2015

Duel au sommet entre Crabe et Grue (Campagne T4)

N'ayant pas réussit à prendre les richesses du Scorpion lors de la saison dernière, le clan du Crabe a changé de tactique en envahissant les territoires frontaliers en commençant par ceux de leur voisin Grue. Hida Mochitoko, le Daïmyo du Crabe, mène donc son armée vers les frontières de la Grue et traverse celle-ci. Alerté par les éclaireurs, une force de la Grue vient s'interposer à la marche du clan ennemi sur ses terres.
Alors que le temps n'est guère propice au combat, cela fait plusieurs jours qu'il pleut sans discontinuer, les deux armées s'observent en chien de faïence sur les hauteurs de collines. Le 4° jour après l'entrée des samouraïs de Mochitoko sur les terres Grue, le ciel d’éclaircie enfin permettant aux armées de descendre dans la vallée et d'engager le combat.

Alors qu'Hida Mochitoko, s'évertue à discourir pour encourager ses hommes avant la bataille, un messager du camp adverse est amené devant lui. Le messager s'incline et tant une lettre cacheté du sceau Grue. L'un de ses hatamotos s'empare de la lettre et la donne au Daïmyo.
"Quoi ! s'exclame Mochitoko, il ose me défier en duel ce misérable ! Il ne sait pas à qui il a affaire. Très bien, j'accepte le défie", répondit-il au messager qui s'empressa de transmettre la nouvelle.

Kakita Hideo, le Daïmyo de la Grue, connait très bien ses brutes du Crabe. Afin d'éviter des pertes inutiles dans les rangs de ses samouraïs, l'idée du duel lui était venu naturellement. Il n'avait pas peur de perdre contre cette brute de Hida, après tout, n'est-il pas l'un des meilleurs duellistes de la Grue et donc de l'Empire ? Le Daïmyo adverse ne pouvait pas refuser, les Crabes ont une haute estime d'eux et place leur honneur un peu trop haut, il savait qu'il se sentirai offenser et qu'il ne refuserait pas. Les Hida sont musclés mais peu intelligent et un combat au katana n'est pas leur spécialité. Hideo sait déjà qu'il a gagné !
Les deux Daïmyos s'avancent donc au milieu du champ de bataille et se fond face. Kakita Hideo pose sort son katana de son fourreau et se met en position. Hida Mochitoko qui tenait son tetsubo sur l'épaule, le fait basculé et frappe le sol avec, des éclaboussures de boue maculent alors les armures des deux combattants. Hideo pince ses lèves en signe de dégoût, Mochitoko montre son plus beau sourire en croisant les bras sur son tetsubo droit comme un pique.
"Est-ce que Grue-san veut faire appel à un de ses sous-fifres pour nettoyer son armure avant le combat ? C'est vrai que combattre en étant sâle n'est pas digne d'une lavette de Grue !"
"Crois-tu que tes piques vont me déconcentrer ? C'est mal connaître les guerriers de notre clan. Lâche se vulgaire bâton et sort ton katana que je vois si tu es bien un samouraï", répliqua posément Hideo.
"Ah ! Ah ! Tu me crois stupide, petit homme. Je vais te montrer comment on se bat avec un vulgaire bâton, après ça tu ne pourras même plus te présenter devant ses supérieurs, toi qui aura été battu sans honneur par une vulgaire arme sans tranchant."
Sur ces paroles Hida Mochitoko attrapa son tetsubo à deux mains et attaqua son adversaire. Ce fut le signal de l'engagement. Kakita Hideo esquiva les coups et para le dernier en repoussant Mochitoko. Puis il répliqua le touchant à plusieurs reprisent mais le cuir du Crabe est résistant et celui-ci asséna un coup sur le flanc de Hideo.
 
Les deux daïmyos s'écartèrent pour reprendre leur souffle. Les hatamotos Grues et Crabes en profitèrent alors pour arriver au niveau de leur commandant respectif. Mochitoko se joingnit alors avec ses hatamotos pour attaquer une des unités hatamotos grues qui entoure Kakita Hideo. Ils réussissent à anéantir leurs ennemis à grands coups de tetsubo fracassant les armures et les os, mais les pertes sont importantes dans les rangs des Crabes.
Laisser jusque là en retrait, les flancs des deux armées arrivent elles aussi à hauteur  de leur daïmyo formant ainsi une ligne de bataille. Le duel entre les deux Daïmyos est déjà fini, cela se transforme en bataille généralisé, ce que Kakita Hideo voulait éviter. Il voit déjà ses samouraïs sur le flanc droit tomber sous les flèches des ashigarus ennemis. Seul le côté gauche de son armée est encore intact, alors qu'en face, Hida Mochitoko ne déplore que quelques pertes parmi ses hatamotos.
 Le Daïmyo de la Grue doit maintenant faire face aux samouraïs crabe qui sont sortie du bois et qui ont dans un premier élan repousser la deuxième unité d'hatamotos Grue. Étant trop fatigué à ce moment de la bataille Hida Mochitoko ne peut combattre avec ses guerriers. Combattant de talent, Hideo est une fine lame qui ne se laisse pas démonté facilement et malgré plusieurs coups subit, il s'emploie à une défense héroïque. Cependant les coups répétés d'armes lourdes de l'adversaire l'oblige à reculer.
Pendant ce temps les samouraïs à l'extrémité ouest du champ de bataille se neutralisent dans un combat inutile, ne procurant aucun avantage à l'un des camps. Hida Mochitoko, voyant son adversaire fuir derrière les lignes adverses, le traite de lâche, mais Kakita Hideo sait très bien que le Crabe ne peut le suivre, les coups qu'il lui a porté ont provoqué des blessures trop grave mais son adversaire ne s'en ait pas encore rendu-compte. Fou de rage, Hida Mochitoko ordonne à ses samouraïs de le suivre et d'anéantir quiconque se mettra entre lui et son adversaire. Les samouraïs crabe chargent mais Mochitoko est retenu par une affreuse douleur sur son flanc. En passant sa main, il la retrouve ensanglanté, il semble être sérieusement blessé.
 Ses samouraïs ont tout de même fait place nette éliminant l'unité d'hatamotos restant et les samouraïs grues qui tergiversaient à l'ouest. Cependant un seul samouraï crabe survécu à la charge dévastatrice. Afin d’honorer cet acte de bravoure, Kakita Hideo se porte auprès de lui et l'achève d'un coup net. Les deux armées sont alors très réduites et le Daïmyo du Crabe ne pouvant plus combattre doit donner l'ordre de retraite à ses hommes.

Le clan de la Grue gagne cette bataille et repousse son adversaire sur ses terres, mais la victoire est amer,  les Grues ont subit plus de pertes que les Crabes.

Texte et photos de Cédric

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire