dimanche 8 juin 2014

Un duel perdu d'avance (Campagne T2)

Dans le processus de colonisation, il s'agit de la première offensive de la Licorne et ses généraux ont décidé de prendre pour cible le clan de la Grue, est-ce une bonne stratégie ? La bataille va livrer les réponses.
Les forces de la Grue choisirent un terrain peu propice à la cavalerie avec un marais en plein milieu du champ de bataille entouré de deux bois. Le Daïmyo organisa ses unités de samouraïs autour de son unité de Hatamotos renforcé pour l'occasion. Une unité d'ashigaru est resté en retrait.
Afin de gagner un maximum de temps celui-ci lance un défi au Daïmyo de la Licorne. Les deux commandant se retrouvent donc au milieu du marais l'un en face de l'autre.
Le Daïmyo lance les hostilités en attaquant le premier, donnant le signal pour ses troupes d'avancer à grandes foulées. Ses troupes composés principalement de cavaliers traversent rapidement la moitié du terrain et se portent au niveau de leur commandant. Le contingent allié de Rônins s'approche du bois central.
Le Daïmyo de la Grue pare facilement les attaques de son adversaire et contre-attaque en portant le premier sang. Agacé par celui-ci, le Daïmyo de la Licorne lance une charge généralisé sur son adversaire. Le Daïmyo de la Grue, en état de grâce ou tout simplement protégé par les Kamis, s'en sort incroyablement bien en repoussant 3 attaques consécutives. Il n'a subit que quelques éraflures tandis que son adverses à serti de nouveau l'acier brulant de sa lame.
Les cavaliers Licornes sur les flancs de leur armée s'attaquent aux samouraïs de la Grue avançant vers le marais.  Ils doivent les ralentir voir les repousser afin d'isoler le commandant ennemi.
Malheureusement, rien ne va plus pour les guerriers de la Licorne, c'est eux qui sont stoppé par les forces de la Grue. Ils doivent reculer pour se reformer un peu plus loin. Pendant ce temps, le Daïmyo de la Grue continue ses prouesses martiales en faisant étalage de tout son savoir. Il tient en échec les cavaliers adverses.
Les guerriers de la Grue avancent sur les cavliers qui leur bloquent le passage et les éliminent. Les forces de la Licorne perdent beaucoup d'hommes et ne savent plus comment s'y prendre avec le bretteur de la Grue.
Voulant en finir une bonne fois pour toute, le Daïmyo de la Grue passe entre les cavaliers de la Licorne et attaque son alter-ego adverse. Après une danse avec ses lames, le Daïmyo de la Licorne se retrouve à terre, hors de combat. Médusés et impuissants, les samouraïs de la Licorne laissent le contrôle du champ de bataille aux Grues.

La victoire de la Grue est sans appel, leur Daïmyo ayant été incroyable au combat grâce à sa dextérité mais aussi avec l'aide d'un bon coup de main des Kamis des Dés qui n’épargnèrent pas le joueur de la Licorne. Comme quoi, il ne faut jamais contrarier les Kamis, sinon la bataille est perdue d'avance !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire